Communiqué : un débat politique organisé par l’AQCPE et l’INM

Montréal, le 29 août 2018 — Dans le cadre des élections provinciales, l’Association québécoise des centres de la petite enfance (AQCPE), en collaboration avec l’Institut du Nouveau Monde (INM), organise la soirée Zoom sur l’éducation à la petite enfance, soit un débat sur l’éducation à la petite enfance qui réunira les candidats porte-parole famille des quatre principaux partis politiques. La soirée sera animée par la journaliste Isabelle Craig et aura lieu le mardi 25 septembre 2018, au Théâtre de la Ville, à Longueuil. Il sera aussi webdiffusée en direct.

« Ces élections sont une occasion de faire le point sur la vision de chacun des grands partis sur l’éducation à la petite enfance, a déclaré Geneviève Bélisle, directrice générale de l’AQCPE. Nous croyons qu’il s’agit d’une question si essentielle qu’elle devrait être consensuelle et apolitique, mais les dernières années nous ont montré que c’est loin d’être le cas. Nous prenons donc l’initiative de tenir un débat spécifiquement là-dessus, et nous sommes heureux que les principales formations politiques aient accepté d’y participer, » a ajouté Mme Bélisle.

Présences confirmées

Ainsi, la soirée Zoom sur l’éducation à la petite enfance sera l’occasion d’entendre les points de vue de Geneviève Guilbault, de la Coalition Avenir Québec ; de Luc Fortin, du Parti libéral du Québec ; de Véronique Hivon, du Parti Québécois ; et de Vincent Marissal, de Québec solidaire.

L’incontournable qualité

Nul doute que les questions liées au financement des services éducatifs et au développement des places seront abordées, mais l’AQCPE souhaite avant tout entendre les candidats sur la qualité des services offerts aux tout-petits et à leur famille.

« Depuis déjà plusieurs années, nous sommes convaincus que les jeunes enfants devraient avoir accès, dès leur naissance et jusqu’à la fin de leur parcours scolaire, à des services éducatifs de grande qualité, a précisé Mme Bélisle. Il en va de l’égalité des chances et, par le fait même, de la prospérité de l’ensemble de la société. »

INSCRIVEZ-VOUS

ÉCOUTEZ LE DÉBAT EN DIRECT