Mise à jour économique - De bonnes nouvelles pour les parents

Montréal, le jeudi 7 novembre 2019 – L’Association québécoise des CPE (AQCPE) se réjouit de la décision du gouvernement de mettre fin plus rapidement que prévu et à la « taxe famille », soit la contribution additionnelle que doivent payer les parents dont l’enfant fréquente un CPE ou un milieu familial régi.

Citation

« Notre message a été entendu et nous en sommes heureux. Cette abolition, plus rapide que celle prévue au budget, vient corriger une erreur et envoie un signal positif aux parents du Québec : le choix d’un CPE, d’un service de qualité ne sera plus pénalisé » — Geneviève Bélisle, directrice générale de l’AQCPE.

Ajoutons que cette abolition sera aussi rétroactive au 1er janvier 2019. La Coalition Avenir Québec termine donc aujourd’hui une lutte commencée en 2014, lors de l’introduction de la mesure.

Liée à la concrétisation des places en CPE qui avaient été annoncées sous l’ancien gouvernement, mais qui n’avaient pas été développées, cette annonce envoie un message positif comme quoi les CPE occupent une place de choix dans la vision de nos élus pour la réussite éducative.