Tous ensemble pour nos plus jeunes citoyens

Tous ensemble pour nos plus jeunes citoyens

Après avoir initié une large consultation citoyenne ayant mené aux recommandations de la Commission sur l’éducation à la petite enfance, l’AQCPE a convié les décideurs et l’ensemble de la société civile à se prononcer sur le droit de chaque enfant à une éducation de qualité dès la naissance. Ainsi, avec le Sommet sur l’éducation à la petite enfance, un événement unique parrainé par la Commission canadienne pour l’UNESCO, nous sommes arrivés à un tournant.

2 millions de citoyens représentés

_MG_3203Dans un moment historique, le Sommet a vu se réunir, autour d’une Déclaration commune, le monde de la petite enfance, le patronat, tous les grands syndicats, l’ensemble des commissions scolaires et des institutions d’éducation supérieure, des organisations caritatives et communautaires, de nombreux experts, la Commission des droits de la personne , ainsi que de très nombreux citoyens.

Rarement a-t-on pu voir des gens d’horizons aussi divers s’entendre avec autant de conviction. Au total, ce sont environ 2 millions de citoyens qui, à travers leurs représentants, se sont ainsi prononcés en faveur d’une éducation de qualité en petite enfance.

_MG_3323Une cause forte : l’égalité des chances

L’élément crucial qui fera toute la différence pour les générations à venir et l’ensemble du Québec, c’est l’égalité des chances. Ce principe essentiel est à la base de la Déclaration du Sommet, que l’ensemble des participants a signé en convenant de l’importance du rôle de l’État dans la mise en œuvre de la politique familiale. Ils ont également souligné l’obligation d’allouer les ressources nécessaires à l’atteinte de ce rêve collectif.

La Déclaration

Cette Déclaration reconnaît solennellement le droit de tous les enfants à des services éducatifs de qualité dès la naissance. Elle affirme que les services éducatifs à la petite enfance sont un maillon important de la chaîne d’éducation au Québec, qu’il est essentiel de garantir leur qualité, et qu’il faut en faciliter l’accès à tous les enfants, en particulier ceux issus de milieux vulnérables ou ayant des besoins particuliers.

Capture d'image DéclarationAu cours des prochaines années, cette Déclaration vivra à travers l’addition de nos décisions individuelles. Elle guidera les choix de chacun d’entre nous, nous rappelant les principes de justice sociale et d’égalité des chances qu’elle incarne.

Fruit d’une longue réflexion puis d’une patiente préparation, le Sommet sur l’éducation à la petite enfance a jeté les bases d’une nouvelle façon d’envisager les services offerts aux enfants et à leur famille. Certes, le Sommet est fini, mais l’avènement d’un avenir plus égalitaire pour tous ne fait que commencer.

Quelques données sur le Sommet :

  • Plus de 2 500 participants en personne et en ligne, issus notamment du monde de la petite enfance, des affaires, des sciences, de la politique et de la société civile
  • _MG_366331 organisations de la société civile représentant environ 2 millions de personnes
  • Plusieurs conférenciers et panélistes illustres :
    • Mme Pauline Marois, première ministre du Québec
    • Sébastien Proulx, ministre québécois de la Famille et ministre de l’Éducation
    • Jean-Yves Duclos, ministre fédéral de la Famille
    • Mme Julie Miville-Dechêne, représentante du gouvernement du Québec au sein de la délégation permanente du Canada auprès de l’UNESCO
    • Mme Peggy Furic, représentante de l’OCDE
    • L’Honorable Margaret Norrie McCain de la Margaret & Wallace McCain Family Foundation.
    • Camil Bouchard
    • Alexandre Taillefer
  • Experts de renommée mondiale :
    • Nathalie Bigras
    • Michel Boivin
    • Pierre Fortin
    • Julie Poissant

Photos © Geneviève-Galadriel Belisle