Cuisine : l'été, c'est fait pour... planifier ! 1 de 2

Dans quelques semaines, les vacances d’été feront en sorte qu’il y aura moins d’enfants au service de garde éducatif (SGÉ). Du côté de l’alimentation, l’été est le bon moment pour planifier, développer, expérimenter et évaluer des outils, des tâches, des activités et des façons de faire.

Voici donc quelques propositions touchant à l’alimentation que l’on peut faire, en cuisine ou dans les groupes.

Planifiez…

L’intégration de fruits et légumes saisonniers

La liste des fruits et légumes du Québec présente plusieurs options à intégrer dans les menus des différentes saisons. Même s’ils ne sont pas servis en grandes quantités, les petits fruits s’ajoutent à des salades, à des collations, etc. Des sorties chez des producteurs favorisent aussi l’intérêt des enfants envers les aliments.

Le calendrier de nettoyage de la cuisine pour l’année

La planification du nettoyage peut se faire en identifiant quelles tâches se font chaque jour, semaine et mois. Par la suite, elles seront à placer dans le calendrier de la responsable de l’alimentation (RA).

Le développement de thèmes ou de fiches descriptives à propos des aliments du menu

Ce travail peut être fait en collaboration avec la RA et des éducatrices et permettrait aux éducatrices d’avoir des éléments de discussion avec les enfants à l’égard des mets servis. Les fiches pourraient présenter l’aliment vedette du jour, les ingrédients de la recette, les saveurs, etc.

Un jardin extérieur

Que ce soit dans des bacs, dans des pots ou directement dans la terre, il est possible de faire pousser une variété de légumes et s’en émerveiller tous les jours de l’été. Il faut penser à identifier qui l’entretiendra tout l’été.

Développez ou élaborez…

Un modèle pour écrire vos recettes

L’uniformisation des recettes écrites en facilitera la lecture et le classement. La rédaction des recettes peut aussi être une compétence à développer durant l’été et la formation Pour une cuisine bien pensée peut vous y aider. ***Attention, de nouvelles capsules seront  bientôt lancées ! Restez à l’affût !

De nouveaux menus ou de nouvelles recettes

En s’y prenant à l’avance pour élaborer les prochains menus (automne, hiver) ou des menus pour des journées spéciales (Fête de la rentrée, Halloween, Noël, etc.), on évite les sélections de dernière minute qui peuvent ne pas être optimales.

Du côté des recettes, on peut commencer par en rechercher sur un thème spécifique et un nombre précis, par exemple 2 recettes de muffins, 3 recettes de poisson blanc ou 4 recettes pour des menus à l’extérieur, puis on les essaie !

Votre politique alimentaire

Considérant la charge de travail que demande la rédaction d’une politique alimentaire, certaines tâches peuvent être effectuées durant l’été, comme rassembler de la documentation, identifier la vision et les valeurs du service de garde en saine alimentation, quelles pratiques éducatives sont privilégiées durant les repas et collations, etc. Un guide de réflexion et un modèle de politique sont disponibles pour vous orienter dans ce processus.

Des purées pour la pouponnière

Tout au long de l’été, il est possible de s’approvisionner à un coût moindre en fruits ou légumes de saison bien mûrs. Ils sont parfaits pour être transformés en purée de différentes textures pour les poupons. S’il y a suffisamment d’espace dans votre congélateur, il est possible d’en préparer une bonne réserve pour les prochains mois.

Des feuilles de commande et des plans de travail

Voici deux outils qui facilitent l’organisation de tous les jours en cuisine ainsi que les remplacements de courte et longue durée. Ces deux outils peuvent prendre un certain temps à rédiger, d’où l’avantage de les commencer durant l’été. Il est toutefois primordial d’avoir défini son menu et ses recettes avant de les rédiger.

À SUIVRE…