La saine alimentation, c’est bien plus que le contenu de l’assiette !

 

Bien sûr, les aliments de valeur nutritive élevée sont ceux qui devraient être offerts quotidiennement aux enfants. Cela va de pair avec la mission des services de garde éducatifs à l’enfance qui est de voir, entre autres, au bien-être et à la santé des enfants.

CAR_0660Cependant, une saine alimentation comporte également d’autres dimensions, notamment socioculturelle. L’ambiance agréable des  repas partagés, le plaisir associé aux échanges avec les pairs, la joie de déguster des aliments savoureux, un contexte favorable à la découverte des aliments sont tous des exemples d’expériences positives contribuant à la création d’un environnement favorable à la saine alimentation.

Il va de soi que le personnel éducateur détient un rôle primordial dans le développement de saines habitudes alimentaires et d’une relation saine avec la nourriture chez les enfants. D’ailleurs, deux orientations (2 et 3) de Gazelle et Potiron visent précisément la création d’un environnement socioculturel favorable. Le questionnaire menant à la réalisation d’un portrait, sur la plateforme de Petite enfance, grande forme, offre des pistes de réflexion qui permettront aux services de garde de se situer par rapport à ces deux orientations.

eating-796490_1920Bref, pour assurer un environnement favorable à la saine alimentation, un service de garde doit s’attarder autant au contenu de l’assiette qu’aux stratégies éducatives et attitudes du personnel éducateur !

Dans votre service de garde, est-ce que le personnel éducateur a conscience de son rôle auprès des enfants par rapport à une relation saine avec la nourriture ?

Est-ce que le contexte au moment des repas est propice à la découverte des aliments et au plaisir de manger ensemble ?

Retour aux Saviez-vous que ?