50 M$ pour la gestion de la pandémie - Un geste concret pour appuyer le réseau des CPE/BC

Montréal, vendredi le 6 novembre 2020 – L’Association québécoise des centres de la petite enfance (AQCPE) est satisfaite que les demandes du réseau des CPE/BC liées à la gestion de la COVID-19 aient finalement été entendues par le gouvernement. L’ajout de 50 M$ viendra aider, à tout le moins pour une certaine période, les CPE/BC dans leur travail et dans cette lutte contre la COVID-19.

Citation

« Depuis le 16 mars, le réseau des CPE/BC est au front et sa gestion exemplaire a permis de rester un des seuls réseaux complètement ouverts avec un nombre d’éclosions très restreint. Évidemment, cette rigueur entraîne une surcharge de travail et plusieurs coûts associés auxquels l’aide annoncée aujourd’hui fait écho », a mentionné Geneviève Bélisle, directrice générale de l’AQCPE.

Le réseau n’ayant jamais cessé ces activités depuis le printemps, l’AQCPE, en étroite collaboration avec les regroupements régionaux des CPE/BC et ses membres, sont en mesure de monitorer les impacts de cette situation extraordinaire et de proposer de multiples avenues pour y faire face, que ce soit pour l’évaluation des coûts supplémentaires, l’organisation du travail, l’application des mesures sanitaires ou les modifications législatives nécessaires.

Des allègements administratifs seraient bienvenus

Dans cet ordre d’idée, accepter les propositions d’assouplissement de certaines exigences administratives, pour permettre aux équipes de la petite enfance de prioriser le maintien et la qualité des services directs offerts aux tout-petits, serait aussi bien reçu, sans entrainer de coûts supplémentaires pour l’État.

Malgré tout, en mode proactif

Si le réseau des CPE/BC reste concentré au quotidien à donner le meilleur des services de façon sécuritaire, il est aussi proactif pour assurer la pérennité des services et participer activement à la relance économique. Développement de nouvelles places en CPE, initiatives pour endiguer la pénurie de main d’œuvre, accueil des enfants vulnérables ; multiples sont les initiatives. L’AQCPE réitère une nouvelle fois sa volonté de collaborer avec le gouvernement pour répondre aux besoins des familles du Québec.