Adoption du projet de loi no 1