La gestion de la santé et sécurité au travail
La gestion de la santé et sécurité au travail
6 min

Une culture SST positive

Flèche de navigation
Flèche de navigation

De quoi parle-t-on?

Selon le Centre patronal SST, une culture SST se défini comme «la somme des valeurs, des croyances, des attitudes, des comportements et des rituels intégrés à tous les niveaux de l’organisation, qui déterminent la façon dont l’ensemble du personnel (de la haute direction jusqu’aux employés) pense et agit à l’égard de la SST au quotidien ». Ainsi, tous les CPE/BC ont une culture SST. L’impact de celle-ci sur la prévention peut être vu sur un continuum allant de très favorable à élémentaire, voire nuisible.  

 Il est indéniable qu’une culture SST favorable à la prévention est essentielle à l’efficacité des mesures prévues dans votre programme de prévention. Il est donc indiqué de prendre un temps d’arrêt pour évaluer où se situe la culture SST dans votre CPE/BC. En outre, il pourrait être opportun d’intégrer des pratiques de gestion qui permettront l’instauration d’une culture SST favorable à la prévention qui perdurera. Ces pratiques de gestion s’articulent autour de trois orientations : 

  1. S’engager à faire de la SST une priorité 
  2. Assumer un leadership 
  3. Mobiliser et soutenir le pouvoir d’agir du personnel pour une responsabilité SST partagée 
S’engager à faire de la SST une priorité

Rédiger ou réviser une politique SST est certes la première action que le CPE/BC peut réaliser pour démontrer concrètement qu’il s’engage à faire de la SST une priorité. Dans cette politique, le CPE/BC précise comment il s’engage à offrir un milieu de travail sain et sécuritaire, notamment via un programme de prévention SST. 

Comme toute politique, le succès d’une politique SST réside dans son application. Avant tout, elle doit être connue par tout le personnel. Puis, celle-ci inspire la direction générale dans l’application de gestes concrets dans les activités quotidiennes (démontre l’exemple, valorise, corrige, encourage, etc.). L’aspect prioritaire de la SST se reflète aussi dans la détermination d’objectifs individuels du personnel. 

La SST touche tous les aspects et activités du CPE/BC. Qu’il s’agisse des pratiques éducatives, de l’aménagement ou encore de l’achat d’équipement, la SST doit être au cœur des décisions. 

Le sentiment de travailler dans un milieu sécuritaire est une composante importante de la culture SST. Pour renforcer ce sentiment, la direction générale corrige immédiatement toute situation dangereuse. 

Assumer un leadership

Les valeurs, les attitudes et les comportements des gestionnaires sont autant d’éléments qui soutiennent soit directement (par leurs décisions, leurs actions et leurs comportements) ou indirectement (par leur influence et leur vision) une culture SST positive et favorable à la prévention. 

Le leadership peut se manifester par de petites choses, comme des attitudes et des interventions individuelles au quotidien qui valorisent les bonnes pratiques en SST. D’ailleurs, les gestionnaires ont une responsabilité de modèle, elles doivent elles-mêmes respecter les mesures en SST. Un leader positif est attentif aux pratiques utilisées par les employées et l’équipe de gestion. Il peut, par exemple, faire du renforcement positif en valorisant l’utilisation d’une pratique sécuritaire. À l’inverse, il suggère, voire impose, l’utilisation de pratiques alternatives sécuritaires lorsqu’il est témoins de pratiques à risques. En fait, il ne tolère aucune pratique ou comportement non sécuritaire. 

 Assumer un leadership favorable à la prévention implique aussi d’être à l’écoute des besoins et de proposer de nouvelles façons de faire la prévention, d’expérimenter, puis de se réajuster. 

Mobiliser et soutenir le pouvoir d’agir du personnel pour une responsabilité SST partagée

La mobilisation de l’équipe vise à soutenir l’engagement volontaire et entier de tous les intervenants au CPE/BC : employées, gestionnaires, parents. On comprend l’importance de la mobilisation dans la mise en œuvre d’un plan de prévention SST. Voici quelques questions qui peuvent guider votre réflexion sur vos stratégies de mobilisation : 

  • Quels moyens avons-nous pris jusqu’à maintenant pour partager à l’équipe les bénéfices qu’apporte la SST? 
  • Que pourrions-nous faire pour que le personnel s’approprie le programme de prévention?  
  • Quelles conditions de succès pouvons-nous mettre en place? 
  • Avons-nous identifié des leaders qui pourraient s’impliquer davantage ou partager leur expertise?  
  • Quelles activités de sensibilisation et de mobilisation pensons-nous faire? 
  • Comment allons-nous planifier les prochaines étapes pour favoriser l’adhésion et l’engagement du personnel vers l’adoption de mesures sécuritaires? 
  • Avons-nous intégré des gestes quotidiens d’encouragement, de valorisation et de reconnaissance des efforts? 

Lorsque chacun assume une part de responsabilité en matière de prévention, il en résulte une culture SST positive est forte. Effectivement, être interpellées, écoutées, considérées et impliquées favorisent le développement d’un sentiment d’appartenance aux objectifs du programme de prévention du CPE/BC. Ainsi, tout le monde est porteur et incarne la culture SST. 

L’importance de l’implication des employées est abordée dans la section portant sur la Maîtrise des risques. Rappelons que la direction générale a la responsabilité de voir à ce que chacune connaisse ses responsabilités quant au programme de prévention. C’est également elle qui veille à trouver différentes opportunités pour encourager et soutenir l’implication des membres de l’équipe. Cela peut être au niveau de l’identification des risques, de la recherche de solutions, de l’établissement de la politique ou de toutes autres décisions concernant la SST. Ces responsabilités sont d’ailleurs en lien avec les obligations des travailleurs tels que définis dans la Loi sur la santé et sécurité au travail (article 49). 

L'accès à ce contenu est réservé aux directions générales et directions adjointes des membres de l'AQCPE.

Message important de Geneviève BélisleMessage vidéo et invitation à une webconférence

Voici un message vidéo de Geneviève Bélisle en date du 2 juin 2022.

Nous vous invitons également à une webconférence qui aura lieu le mardi, 7 juin, de 11h à 12h. Madame Bélisle y fera avec vous un suivi des dossiers. Cette webconférence sera ensuite accessible en rediffusion.

Bienvenue sur votre nouveau tableau de bord. Si vous avez besoin d'accompagnement, n'hésitez pas à consulter la foire aux questions.