Affaires publiques et gouvernementales23 novembre 2021

Communiqué de l’AQCPE – Projet de loi no 1 portant sur les services éducatifs à l’enfance: « ‘Faut pas manquer notre shot! »

Communiqué de l’AQCPE – Projet de loi no 1 portant sur les services éducatifs à l’enfance: « ‘Faut pas manquer notre shot! »

                                                                                                                                        Communiqué Pour diffusion immédiate

Projet de loi no 1 portant sur les services éducatifs à l’enfance « ‘Faut pas manquer notre shot! »

Montréal, le 23 novembre 2021 – Dès l’ouverture de l’étude du projet de loi no 1 en commission parlementaire, l’Association québécoise des centres de la petite enfance (AQCPE) a présenté son mémoire de près de 200 pages, fruit de son analyse rigoureuse. Le constat : tout converge pour que ce projet de loi soit l’opportunité d’en faire un puissant levier pour répondre – enfin! – aux besoins de tous les enfants. L’histoire nous aura donné ses leçons… aujourd’hui, il ne faut pas manquer notre shot! Ce projet de société doit être abordé comme une globalité qui déborde des simples articles de loi : ils doivent s’inscrire dans une vision cohérente, fermement arrimée sur la qualité éducative, qui se reflètera dans chaque geste, chaque décision, chaque mesure qui touche aux services à la petite enfance.

Citation

« Je dois souligner le fait que c’est la première fois qu’un gouvernement met en place les conditions pour garantir une place en service éducatif pour chaque tout-petit québécois! Enfin, nous pouvons espérer que chaque famille puisse avoir accès au réseau, particulièrement ceux plus vulnérables. Nous encourageons, du même souffle, le gouvernement à saisir toutes les opportunités pour assurer la qualité ainsi que le tarif unique pour tous. L’expérience nous l’a démontré : quantité et qualité peuvent aller de pair. » a déclaré Geneviève Bélisle, directrice générale de l’AQCPE.

Un moment charnière pour la petite enfance

L’effervescence qui accompagne le projet de loi no 1 est palpable, autant pour cette grande impulsion du gouvernement que pour le contexte socio-économique que traverse le Québec. Une telle énergie entraîne toutefois le risque de se disperser, de se laisser distraire; il faut plutôt la canaliser pour s’en servir, avec rigueur, de levier pour assurer l’avenir et la qualité de ce réseau au service des enfants. Pour en savoir plus sur les façons d’y arriver, consultez le sommaire des recommandations de l’AQCPE.

Citation

« C’est là, maintenant, qu’il faut saisir cette occasion historique de viser dans le mille pour offrir enfin à toutes les familles québécoises les services éducatifs à la petite enfance de qualité qu’elles réclament. Ensemble, faisons de ce projet de loi un véritable levier pour atteindre – réellement et rapidement – les objectifs de ce grand projet de société, » a conclu Hélène Gosselin, présidente du conseil d’administration de l’AQCPE.

À propos de l’AQCPE

L’AQCPE exerce un leadership dans la représentation, le rayonnement et l’accompagnement d’un réseau éducatif de CPE/BC de qualité pour les enfants de 0 à 5 ans. À titre d’expert en petite enfance, l’AQCPE vise à concrétiser le projet de société d’offrir à tous les enfants de 0 à 5 ans un accès universel à des services éducatifs de qualité en CPE/BC en collaboration avec les familles.

– 30 –

Contact et informations : Claude Deraîche Directeur des communications et relations avec les membres (514) 609-9060 claude.deraiche@aqcpe.com    Demandes d’entrevue : Marie-Ève Chartrand Conseillère aux communications Téléphone : 514 326-8008, poste 209 Cellulaire : 514-829-9365 marieeve.chartrand@aqcpe.com

Télécharger la version imprimable du communiqué

rest-post-id