Affaires publiques et gouvernementales26 janvier 2017

Toujours fous de nos enfants!

Après plusieurs années d’austérité, les vents sont maintenant extrêmement favorables pour que la petite enfance et les familles soient au cœur des priorités du budget du Québec 2017-2018 alors que les surplus atteignent 2,4 G$. Voici les demandes de l’AQCPE en cette période pré-budgétaire:

[popover title="Il faut abolir la taxe famille" content="La modulation selon le revenu familial est inéquitable, car les parents, déjà pris à la gorge, se retrouvent à payer trois fois : par les impôts qui sont progressifs pour tous, par leur contribution quotidienne, et encore une fois par une facture surprise qui s’ajoute à leurs impôts à la fin de l’année. L’argent ainsi récolté par le gouvernement ne sert même pas au financement des CPE. Personne ne sait ce que le gouvernement fait avec cet argent."]1) ABOLIR LA TAXE FAMILLE[/popover]

[popover title="Il faut réinvestir dans les CPE" content="300 millions de dollars en compressions dans les CPE depuis 2006, qui ont fait très mal aux équipes de professionnelles et aux services directs aux enfants. Le gouvernement a plus de 2,4 milliards de dollars en surplus budgétaires en 2016-2017."]2) RÉINVESTIR DANS LA QUALITÉ DES SERVICES ÉDUCATIFS À LA PETITE ENFANCE[/popover]

Joignez-vous à nous et faites entendre votre voix! Plusieurs moyens s'offrent à vous. Tout d'abord, le gouvernement a mis en ligne une plateforme consultative et invite la population à enrichir ses réflexions visant à définir les besoins et les priorités: http://consultations.finances.gouv.qc.ca/.  Participez-y! Utilisez aussi d'autres plateformes qui s'offrent à vous pour ce faire (médias sociaux, appel ou visite à votre député, sensibilisation de votre entourage, etc.).

Voici quelques outils pour vous aider:

Vous avez des questions ou des commentaires sur notre campagne? Vous voulez nous faire part d'actions que vous avez réalisé dans le cadre de celle-ci?

Écrivez-nous à communication@aqcpe.com.rest-post-id