Gestion des ressources humaines et main-d'oeuvre23 février 2022

5 raisons d’étudier en petite enfance!

5 raisons d’étudier en petite enfance!

Pour une carrière pleine d’avenir!

Envie de vous épanouir dans un travail qui a du sens? La petite enfance est le premier maillon de l’éducation, et il s’agit d’un milieu de travail stimulant, actif et gratifiant. Chaque jour, l’éducatrice ou l’éducateur observe, planifie et soutient les apprentissages d’enfants. Chaque moment de la journée, de l’accueil, à la collation, à la sieste, est un moment éducatif, de découvertes et d’apprentissages.  

 

Être professionnel ou professionnelle de la petite enfance

L’éducatrice ou l’éducateur applique un programme éducatif auprès des enfants, afin de soutenir harmonieusement leur développement global.  Elle ou il collabore étroitement avec les parents, avec les collègues et avec les intervenants du milieu afin de s’assurer que chaque enfant ait tout ce qu’il faut pour grandir à son rythme.  

 

Votre top 5 de bonnes raisons: 

1. Faire une différence dans la vie des enfants et des familles 

Voir, chaque jour, les tout-petits apprendre, explorer, évoluer, et leur offrir un environnement et un soutien pour apprendre à devenir eux-mêmes est extrêmement valorisant. C’est l’occasion d’apprendre sur soi, et de s’épanouir en sachant que l’on contribue à bâtir le monde de demain.  

2. Un métier qui bouge

Être éducatrice ou éducateur, c’est aller tous les jours dehors avec les enfants (plusieurs CPE adoptent une approche d’éducation par la nature!). C’est aussi un milieu où la routine n’existe pas : chaque jour est différent, et il y a une large place à la créativité et à l’exploration. 

3. Un emploi assuré

De nouveaux CPE sont en construction dans toutes les régions du Québec, et les personnes détenant un diplôme en petite enfance sont très recherchées en ce moment. Il est possible de travailler en étudiant, ce qui fait en sorte que ce qui est vu en cours est encore plus concret! 

4. Une belle qualité de vie

L’horaire de travail est majoritairement de jour (fini, travailler les soirs et les fins de semaine!), il est très possible d’avoir un horaire à 4 jours/semaine. Assurances collectives, régime de retraite, plusieurs semaines de vacances, salaire débutant à 20,96$ pour les personnes qualifiées : les conditions de travail sont très intéressantes!

5. Plusieurs perspectives de développement professionnel 

Les recherches sur le développement de l’enfant évoluent sans cesse, et la petite enfance est un milieu où l’apprentissage continu en équipe est très présent. Puis, pour poursuivre sa carrière, il est possible de devenir conseillère pédagogique ou gestionnaire, ou même, pour ceux et celles avec la fibre entrepreneuriale, et d’ouvrir son service éducatif chez soi.  

Un soutien pour les études 

Comme il s’agit d’une profession essentielle pour la société québécoise, le gouvernement a récemment annoncé de nouvelles bourses pour les personnes qui étudient en petite enfance.  

Ainsi, les étudiants inscrits en Techniques d’éducation à l’enfance (DEC) pourront recevoir 1500$ par session réussie, à temps plein, pour un potentiel de 9000$ pendant la durée des études.  

De plus en plus de cégeps offrent des programmes innovants, comme : 

Pour en savoir plus, contactez un CPE près de chez vous! 

D’autres ressources à consulter: